Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Les Clefs de la Santé
  • : Blog destiné à l'échange et à l'information sur des sujets traitant de la santé holistique, afin de retrouver un meilleur équilibre et un bien être quotidien grâce à des techniques ou des produis naturels.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Cures Clark

Liens

/ / /

LE NETTOYAGE DU FOIE DU DR HULDA CLARK

 

 

 

AVERTISSEMENT : Ne soyez pas déçu(e) si les concrétions que vous voyez ne sont pas aussi grosses que celle de la photo ci-contre. Même si vous ne retirez de votre foie qu’une vingtaine de petites concrétions, vous avez grandement œuvré pour le bien de votre foie et de votre santé en général.

 

Le nettoyage du foie améliore considérablement la digestion, laquelle est le fondement de toute votre santé.

Vous avez davantage d’énergie et un sentiment accru de bien être.

 

Le dégagement des voies biliaires est l’action la plus puissante que l’on puisse entreprendre en faveur de la santé du corps. Mais il ne faudrait pas le faire avant le déparasitage et, afin d’obtenir les meilleurs résultats, il convient de procéder d’abord à la dépuration des reins.

 

Le foie a pour fonction de fabriquer de la bile, 1 litre à 1,5 litre par jour ! Le foie est rempli de conduits (voies biliaires, canaux et canalicules) qui amènent la bile à un canal plus gros (le conduit hépatique commun). Attachée au conduit hépatique commun, la vésicule biliaire sert de réservoir de stockage. L’absorption de graisse ou de protéine déclenche un processus de compression : la vésicule biliaire se vide au bout d’une vingtaine de minutes et la bile qui était stockée finit son voyage dans l’intestin après avoir emprunté le conduit hépatique commun.

 

Chez nombre de personnes, y compris les enfants, les voies biliaires sont obstruées par des concrétions.

Lorsque l'on observe la vésicule biliaire au scanner ou aux rayons X, l'on ne voit rien.

Cela s’explique parce que ces concrétions ne sont pas à proprement parler des « calculs biliaires ».

En premier lieu, elles ne sont pas systématiquement dans la vésicule biliaire.

Qui plus est, trop petites, la plupart ne sont pas calcifiées ; voilà pourquoi les rayons X ne peuvent les détecter. Il s’agit, en général, simplement de concrétions de cholestérol qui se forment naturellement dans le foie et, du fait que l’on en trouve chez presque tout le monde, l'on peut – dans une certaine mesure – les considérer comme «normales». Il existe plus d’une demi-douzaine de variétés de ces concrétions.

Elles peuvent être noires, rouges, blanches, vertes, ou ocres. Les vertes doivent leur couleur à la couche de bile qui les enrobe.

Remarquez, à l’observation, combien sont incrustés d'objets non identifiés. Voyez combien ont la forme de bouchons rayés de sillons dans le sens longitudinal. De telles formes donnent une bonne idée de la façon dont les canaux sont bouchés. D’autres concrétions composites, agrégats de concrétions plus petites, montrent qu’elles se sont regroupées dans les canaux biliaires et y ont séjourné un certain temps après le dernier nettoyage du foie. Au fur et à mesure que les concrétions grossissent et se multiplient, la pression qu’elles provoquent par réaction sur le foie pousse celui-ci à produire moins de bile. L'on pense aussi que cela ralentit l’écoulement de la lymphe. Imaginez la situation si votre tuyau d’arrosage était encombré de billes. Le passage de l’eau en serait considérablement ralenti, ce qui aurait pour conséquence de diminuer la capacité du tuyau à bien faire gicler l’eau et ainsi permettre l’élimination des billes. Beaucoup moins de cholestérol peut alors quitter le corps.

PRÉPARATION

Zappez-vous tous les jours au cours de la semaine qui précède et achevez le Déparasitage avant d’entreprendre un nettoyage du foie. Si vous faites le programme de déparasitage d’entretien, vous êtes prêt à faire le nettoyage à n’importe quel moment.

Il est également vivement conseillé de terminer la dépuration des reins avant de nettoyer le foie. Vous aurez besoin de reins, d’une vessie et d’un système urinaire en parfait état de marche pour enlever efficacement des intestins toutes les substances indésirables pendant l’excrétion de la bile.

INGRÉDIENTS

Sels d’Epsom : 4 cuillerées à soupe,

Huile d’olive : la moitié d’une tasse (l’huile d’olive légère est plus facile à digérer et, pour un résultat optimal, ozonisez-la pendant vingt minutes. Ajoutez deux gouttes d’HCI [acide chlorhydrique].

Pamplemousse rose frais : 1 grand ou 2 petits, pour pouvoir exprimer 2 ou 3 tasses de jus. Commencez par les laver deux fois à l’eau chaude, avant de les sécher.

Ornithine : de 4 à huit, pour être sûr de pouvoir dormir. Indispensable !

Grande paille en plastique : pour aider à boire la potion (facultatif).

Bocal d’un demi-litre avec couvercle (pour pouvoir secouer).

Teinture de Brou de Noix, de préférence extra-forte ; 20 gouttes.

Choisissez un jour comme le samedi pour le nettoyage, car vous aurez la possibilité de vous reposer le lendemain.


Ne prenez ni médicaments, ni vitamines ni pilules dont vous pourriez vous passer ; ils pourraient nuire au succès de votre entreprise. 

 

La veille, arrêtez le programme de déparasitage ainsi que les plantes pour les reins. Prenez un petit-déjeuner et un déjeuner sans matière grasse comme des céréales cuites, des fruits, du jus de fruit, du pain et des conserves ou du miel (ni lait ni beurre). Cela permet une production accrue de bile et engendre une pression dans le foie. Une pression plus élevée expulse davantage de concrétions.

 

14 Heures : Ne rien boire ni manger après 14 heures. Si vous passez outre, vous pourriez-vous sentir très mal, plus tard. Préparez vos sels d’Epsom. Mélangez quatre cuillerées à soupe dans 3 tasses d’eau et versez dans un bocal. Cela constitue quatre doses, chacune correspondant à trois quarts de tasse. Mettez éventuellement au réfrigérateur afin de pouvoir boire très froid (cela seulement pour le goût et afin de rendre l’absorption du liquide moins désagréable).

 

18 Heures : Buvez une dose (trois quarts de tasse) de sels d’Epsom à température très froide. Si vous ne l’avez déjà fait, mélangez maintenant une cuillerée à soupe dans trois-quarts de tasse. Vous pouvez ajouter 1 huitième de cuillerée à café de Vitamine C en poudre pour améliorer le goût. Ensuite vous pouvez également boire quelques gorgées d’eau pour vous rincer la bouche. Sortez l’huile d’olive (de préférence ozonisée) et le pamplemousse afin de leur permettre de se réchauffer.

 

20 Heures : Reprenez une dose de sels d’Epsom (trois quarts de tasse). Vous n’avez pas mangé depuis quatorze heures, mais vous n’avez pas faim. Faites ce que vous faites habituellement avant de vous coucher.

Il convient de suivre le tableau de marche à la lettre pour s’assurer le succès.

 

21H45 : Versez une demi-tasse (mesurée, soit 125 ml) d’huile d’olive dans le bocal d’un demi-litre. Ajoutez deux gouttes d’HCI [acide chlorhydrique] afin de stériliser. Lavez les pamplemousses deux fois à l’eau chaude et, après les avoir essuyés, pressez-les à la main dans un pot gradué. Retirez la pulpe à l’aide d’une fourchette. Vous devriez obtenir au moins une demi-tasse de jus ; ce serait mieux d’en avoir davantage (jusqu’à trois-quarts de tasse). Vous pouvez éventuellement ajouter de la limonade. Ajoutez à l’huile d’olive.

 

Ajoutez aussi la Teinture de Brou de Noix Noire. Fermez le bocal hermétiquement et secouez bien jusqu’à obtenir une parfaite fluidité (ce qui n’est possible qu’avec du jus de pamplemousse frais). À présent, passez une ou deux fois aux toilettes, même si ça vous retarde pour votre dose de 22 Heures. Si vous prenez plus d’un quart d’heure de retard, vous éliminerez moins de concrétions.

 

22 Heures : Buvez la potion que vous avez mélangée. Pour être sûr de passer une bonne nuit, prenez 4 gélules d’Ornithine avec les premières gorgées. Si nécessaire, prenez-en 8. Boire avec une grande paille en plastique facilite l’absorption du liquide. Peut-être vous faudra-t-il prendre de la vinaigrette ou du miel nature entre les gorgées pour faire passer la potion. Veillez à les avoir prêts sous la main dans une cuiller à soupe ou sur le plan de travail de la cuisine. Emportez tout dans votre chambre si vous voulez, mais buvez debout. Avalez l’ensemble en moins de cinq minutes (un quart d’heure pour les personnes très âgées ou très faibles).

 

Couchez-vous immédiatement. Si vous ne le faites pas, vous pourriez ne pas éliminer de concrétions. Plus tôt vous vous coucherez et plus vous expulserez de concrétions. Couchez-vous avant l’heure habituelle. Ne rangez pas la cuisine. Dès que vous avez fini de boire, dirigez-vous vers votre lit et étendez-vous sur le dos, la tête bien calée sur l’oreiller.

Essayez de vous concentrer sur ce qui se passe dans votre foie. Tâchez de rester parfaitement immobile pendant au moins 30 minutes.

Il se peut que vous sentiez un convoi de concrétions se mettre en branle et voyager le long des canaux biliaires comme des billes. Vous n’éprouverez aucune douleur parce que les sphincters des conduits biliaires sont ouverts (grâce aux sels d’Epsom !). Endormez-vous. Si vous ne le faites pas, vous risquez de ne pas éliminer de concrétions.


Le lendemain matin : Au réveil, prenez votre troisième dose de sels d’Epsom. Si vous avez une indigestion ou envie de vomir, attendez que ça passe avant de boire les sels d’Epsom. Vous pouvez vous recoucher. Ne prenez pas cette potion avant six heures du matin.


2 heures plus tard. Prenez votre quatrième (et dernière) dose de sels d’Epsom. Après quoi, là encore, vous pouvez vous recoucher.

 

Attendez encore 2 heures. Maintenant vous pouvez manger. Commencez par du jus de fruit.

Une demi-heure plus tard, mangez un fruit.

Une heure plus tard, vous pouvez vous alimenter normalement en prenant des choses légères.

À l’heure du souper, vous devriez vous sentir en parfait état de marche. Comment avez-vous supporté l’épreuve ? Attendez-vous à avoir la diarrhée le lendemain matin. Munissez-vous d’une lampe électrique pour repérer les concrétions dans la cuvette quand vous irez à la selle. Cherchez les concrétions vertes dont la couleur atteste qu’elles proviennent bien du foie et qu’il ne s’agit nullement de résidus alimentaires.

Seule la bile du foie a la couleur des petits pois. Les matières fécales coulent au fond de la cuvette, mais les concrétions flottent à cause du cholestérol qu’elles contiennent.

Établissez-en un compte approximatif, qu’elles soient vertes ou de couleur ocre. Il vous faudra arriver à un total de 2000 pour estimer avoir suffisamment nettoyé votre foie.

Le premier nettoyage peut vous débarrasser pendant quelques jours, mais d’autres concrétions peuvent quitter les profondeurs pour sortir à leur tour.

Vous pouvez recommencer l’opération tous les quinze jours. Ne jamais entreprendre un nettoyage du foie si vous êtes [gravement] malade. Il arrive que les canaux biliaires soient pleins de cristaux de cholestérol qui n’ont pas formé de concrétions rondes. On croirait voir de la « balle » à la surface de l’eau de la cuvette. Elle peut être de couleur ocre, et abrite des millions de minuscules cristaux blancs. Il est tout aussi important d’éliminer cette « balle » que de se purger des concrétions.

Le nettoyage du foie présente-t-il un quelconque danger ? Absolument aucun. Plus de 500 exemples m’autorisent à l’affirmer, y compris de nombreux cas de nettoyages effectués par des personnes âgées de plus de soixante-dix et quatre-vingts ans. Aucune de ces personnes n’a dû être hospitalisée, et aucune n’a jamais signalé la moindre douleur. Toutefois il se peut que vous vous sentiez très mal pendant un ou deux jours après le nettoyage, mais il faut préciser que lorsque c’était effectivement le cas, les personnes ne suivaient pas le programme de déparasitage d’entretien. C’est pourquoi il vous est demandé de commencer par les programmes de déparasitage et de dépuration des reins.

FÉLICITATIONS!


Vous avez nettoyé votre foie. J’aime à penser que j’ai amélioré cette recette, mais je ne prétends nullement en être l’auteur. Son origine remonte à des centaines, voire des milliers d’années.


MERCI À VOUS, LES HERBORISTES!


Certains de ces calculs ont été envoyés au laboratoire. Le rapport du laboratoire indique que ces concrétions hépatiques sont constituées principalement de cholestérol et de sels biliaires.

 

link

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by